20 août 2008

L'Empreinte de l'ange

En ce moment je ne fais pas beaucoup de "critiques" de films... Je n'ai même pas encore fait celle de "I Want To Believe", honte à moi !! mais c'est parce que j'attends de l'avoir vu une troisième (et dernière ?) fois pour me prononcer...

Je vais parler de "L'Empreinte de l'ange", mais surtout pour souligner la très belle prestation de Catherine Frot. Ce n'était pas une actrice que j'aimais beaucoup, avant, je trouvais qu'elle jouait uniquement dans de petits films insipides, qui n'allaient jamais très loin... Mais depuis "Odette Toutlemonde" et ce film hier (et d'autres certainement dont les titres m'échappent), j'avoue que je l'apprécie de plus en plus. Dans "L'Empreinte de l'ange", elle apparaît très mince, cheveux foncés, yeux dans le vague, les scénaristes choisissent tout d'abord l'approche de la femme dépressive, presque folle, paranoïaque. Dans ce rôle, elle est très vraie, très en puissance et donne au film la bonne direction. Sandrine Bonnaire, à côté, je l'ai trouvé moins bien... moins dans le ton. 

18956920_w434_h_q80Elsa vit avec son fils et vient de divorcer. Il y a une petite dizaine d'années, elle a perdu une petite fille dans un incendie. Apparemment, elle ne s'en est jamais remise, ne l'a jamais accepté et essaye de continuer sa vie le mieux possible tout en se sentant exclue. Un jour, en allant chercher son fils à une fête d'anniversaire, elle aperçoit une petite fille, habillée en fée avec de grands yeux marrons, et là tout se fige, elle est persuadée qu'il s'agit de sa fille Lucie... Mais la fillette en question s'appelle Lola et c'est la soeur de Jérémy, enfants d'un couple qui habite une grande maison en banlieue. La famille doit bientôt déménager à Montréal. Les deux garçons se lient d'amitié et Elsa fait semblant d'être intéressée pour acheter la maison, afin de se rapprocher de Lola. Chaque fois qu'elle la voit, le même sentiment transcendant : c'est sa fille. Elle ne peut pas se l'expliquer et son entourage commence à la croire vraiment folle.

La femme conserve cette certitude au fond de son âme. Lucie n'avait que cinq jours lorsqu'elle est morte et pourtant, elle a laissé cette empreinte indélébile dans le coeur et la vie de sa mère : l'empreinte de l'ange.

Le film s'inspire d'une histoire vraie. Très bien filmé, sobre et original dans ses choix, avec beaucoup d'intensité. Les acteurs sont admirables, surtout Catherine Frot, donc, dans le rôle d'Elsa. Une grande performance et un film qui se défend très bien selon moi... Je le répète, ce n'est pas "mon film de l'année" mais je voulais en parler un peu ce matin.

Merci Prue de m'y avoir accompagnée... bon courage pour ton rendez-vous :-)

Posté par Clairette_Lois à 09:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur L'Empreinte de l'ange

    Y a pas de quoi ce fut un réel plaisir...
    Ce film est vraiment très bien et je vous le conseille.

    Posté par Lalieprudence, 20 août 2008 à 12:50 | | Répondre
Nouveau commentaire