W he R e Ab OutS

24 septembre 2009

Du changement...

Je suis désolée (ou pas), mais il va y avoir du changement relatif à ce blog... c'est-à-dire que je vais en commencer un autre... du même genre, hein, toujours aussi narcissique et tourné vers moi-même, sauf que je vais mettre des critiques de livres et de films plus fréquentes, et celles de mes visiteurs aussi (du coup je voulais faire un blog spécial critiques de livres mais elles seront sur le même que le "vrai") parce que je ne m'en sors pas j'ai suffisamment de choses à faire comme ça, et puis je préfère, tout simplement... Peut-être dans un accès d'envie d'honnêteté. Et bientôt je n'aurai plus honte/peur de critiquer mon milieu professionnel... parce que je n'aurai plus grand chose à perdre et en plus tout ce que je raconte est vrai de vrai ! c'est triste mais bon, raconté dans un blog ça peut devenir rigolo... et puis voilà, je n'aime pas séparer mes critiques de livres de mes critiques quotidiennes de la vie & co, parce que ces critiques soit-disant objectifs sont vraiment subjectives finalement, rien que dans le choix des livres... je suis confuse je sais mais j'écris au boulot et je me suis accordée un quart d'heure ;)

Voilà ces temps-ci j'efface tout, je change tout et puis je recommence... je suis dans une bonne dynamique et donc mon témoin virtuel est obligé de suivre !! et puis ce (joli malgré tout) blog est trop plein de réflexions métaphysiques qui ne me correspondent plus vraiment... bref...

Une fois que j'aurai retrouvé l'accès à internet chez moi, nouveau design, nouveau blog... merci en attendant de m'avoir suivi sur celui-là et à très bientôt...

Posté par Clairette_Lois à 16:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


31 août 2009

Frustrée...

S'il y a un sentiment que je n'aime pas du tout, c'est la frustration. C'est complètement contraire à ma définition de la vie heureuse. Etre frustré c'est n'être pas chanceux, ou pas courageux (l'un ou l'autre quand on réfléchit bien)

D'ailleurs c'est un de mes projets futurs... écrire sur le sujet. Quand la Fnac m'aura rendu mon ordinateur portable, je pourrai enfin me mettre à mon ambition ultime. C'est le comble d'en être arrivée là où j'en suis arrivée, et ne pas du tout faire ce que j'avais prévu de faire quand j'y serais arrivée. Il faut que j'y remédie, pour justement échapper à la frustration. Avant de quitter le monde de l'édition, finir par faire ce pour quoi j'avais eu envie d'y pénétrer (et ce ne sera pas une mince affaire, il va falloir que j'ai du talent, sinon tout sera terminé...)

Bref, en ce moment je me sens frustrée... à tord ou à raison. Frustrée d'être rentrée de vacances et retrouver les choses à l'exacte place où je les avais laissées. Je croyais que ça aurait un peu changé, et bien rien du tout... Tout était pareil, sauf mon état d'esprit qui a légèrement dévié. J'ai laissé la moitié de ma tête à New York, et c'est ce manque peut-être qui me fera avancer.

Frustrée de le dire bien davantage que je le fais. Frustrée d'être piégée par moi-même, par ce que j'ai entrepris. Frustrée d'attendre quelque chose et je ne sais pas quoi.

Par contre, la thérapie par l'écriture, c'est toujours un truc qui marche : une fois que je l'ai écrit je le ressens moins... ou différemment, plutôt. Je le ressens, un pas en avant.

Posté par Clairette_Lois à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 août 2009

New York

NY4

New York c'était... magique, c'était... grandiose. Une révélation personnelle. Depuis longtemps je sais qu'il y a un moment où je réfléchirai sérieusement à habiter là-bas quelques temps, et voilà après de nombreux périples j'ai enfin trouvé la ville qu'il me faut. Et elle s'appelle New York.

En plus j'étais dans un état d'esprit tout zennnn... qui changeait de l'année que j'avais passé auparavant. J'ai profité à fond, j'en ai pris pleins les yeux et les oreilles (eh oui y a des bruits caractéristiques), et depuis que je suis rentrée tout cela me trotte dans la tête... Je ne me lasse pas de mes souvenirs... en attendant le prochain voyage...

Toutes mes photos sont sur Facebook...

Posté par Clairette_Lois à 14:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 juillet 2009

Le Hérisson

Hier soir, je suis allée au cinéma toute seule (pensive et protégée de la tempête...), et j'ai eu un vrai de vrai coup de coeur pour ce film, "Le Hérisson", adapté du roman de Muriel Barbery dont je crois j'ai déjà parlé sur ce blog...

Au début je ne m'attendais à rien de spécial, mais franchement j'ai été extrêmement surprise, très agréablement. J'ai été très très émue... pas autant que la fille qui a éclaté en sanglots à côté de moi... Mais...

Et des acteurs formidables, sincèrement. Je ne dis pas ça souvent. C'est une petite merveille... La digne adaptation d'un livre que j'avais beaucoup aimé...

h_4_ill_1210874_le_herisson_bis

Posté par Clairette_Lois à 11:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

"Remember the Time"

879393388

Mon clip préféré... J'sais pas, y a un truc...

Posté par Clairette_Lois à 10:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]



15 juillet 2009

Des bons et des mauvais souvenirs...

Pour ceux qui n'auraient pas remarqué... en ce moment je revis à fond ma vieille passion pour feu Michael Jackson... Je ne sais pas si je l'ai bien caché ou non, mais "Billie Jean", "Black or White", "Stranger in Moscow" et "Earth Song" étaient un peu mes tubes indiscutables... Juste le rythme qu'il fallait, juste les choeurs qu'il fallait... Et lui, en costume doré à paillettes, l'air d'un élastique ou d'un ressort, l'air d'un robot, l'air pas humain.

Bref. Et tout cela m'a amenée à une réflexion...

Parce qu'avec le temps les événements et les sentiments sont faussés, on ne se souvient plus de ce qu'on a ressenti sur le moment, tout devient flou. On retient les bonnes choses des mauvaises choses, et inversement. C'est ce que je constate, maintenant que nous sommes mi-juillet et que je pense souvent au bilan de mon année... Année très très mouvementée s'il en est. J'ai trouvé un vrai de vrai travail, dans une maison dont je rêvais, et j'ai déménagé aussi. Et tout ça en même pas un an, finalement... Parfois je me dis que je laisse les années passer sans réagir, mais en réalité c'est faux, je sais me bouger quand je veux, et je voulais absolument réussir ces objectifs avant d'avoir 25 ans... Trouver le travail de mes rêves (comme dans les films, blablabla, le diable en Prada version française... car oui j'en rêvais en fait, tutoyer de "grands" auteurs et devenir proche d'eux...), tout ce que j'ai fait de marrant cette année, les voyages, les soirées, les déjeuners, les fous rires, les rencontres, les émissions... Heureusement qu'il y avait ça pour compenser la dose de stress que je me suis payée en contrepartie... Je n'ai jamais été aussi stressée de toute ma vie... Que ce soit à tord ou à raison. Ici il faut vraiment faire sa place. Accepter de se laisser insulter sans raison, pour avoir l'occasion ensuite de faire ses preuves, se confronter aux gens et finir par s'imposer (ou non). Faire avec les fous dingues qu'on peut rencontrer... Les grands malades mentaux, tout puissants... et accepter d'être plus lucide que tous ceux-là, et rester en bas de l'échelle avec un salaire de misère. Peut-on être fière de ça ? Je ne sais pas...

Je me demande si c'est normal, de me dire aujourd'hui que finalement ce n'était pas si horrible... Que c'était même cool parfois... ou alors je suis pas nette... Et prendre plaisir (grand plaisir même) à recevoir des nouvelles d'une certaine personne qui m'a vraiment fait du mal (tout en ayant raison dans le fond, mais bonjour la forme...)

Bon, je suis trop allusive (et obligée de) pour vous aider à comprendre... Mais peut-être voyez-vous ce que je veux dire quand je parle de déformation des souvenirs. Ce qui était si terrible un jour, devient avec le recul plus doux, plus nuancé, qui forge l'expérience... Est-ce que c'est un oubli et un mensonge, ou est-ce que c'est l'objectivité qui fait son travail ? Je n'en sais rien...

Euh oui donc c'est Michael Jackson qui m'inspire tout ça ?... En fait je voulais juste dire que je trouve ça ridicule, cette manière de le porter en héros (il l'était un peu pour moi, mais là n'est pas la question, car moi je ne l'ai jamais attaqué en interview ou autre... j'ai vu pas mal d'interviews où le journaliste le fait pleurer et c'est vraiment une honte), alors qu'on l'a tellement critiqué. Encore une fois j'ai beaucoup apprécié la position qu'a prise Obama, ne pas aller à la "cérémonie" et dire un petit mot sur le grand musicien, chanteur, danseur, génie de la musique, qu'il a été. C'est logique, au moins. On ne saura jamais ce qui s'est réellement passé avec ces enfants, alors autant rester discret, prendre de la distance. C'est plus logique. Il n'est pas devenu un saint parce qu'il est mort... Et je n'ai aucun scrupule à écouter ses chansons en boucle aujourd'hui, car je l'ai toujours fait...

Posté par Clairette_Lois à 11:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 juillet 2009

Gone Too Soon

"Like A Comet
Blazing 'Cross The Evening Sky
Gone Too Soon

Like A Rainbow
Fading In The Twinkling Of An Eye
Gone Too Soon

Shiny And Sparkly
And Splendidly Bright
Here One Day
Gone One Night"

0839491349ae913ca636f3793044

Posté par Clairette_Lois à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

2 Bad

"You ain't done enough for me
You ain't done enough for me
You are disgustin' me, yeah yeah
You're aiming just for me
You are disgustin' me
Just want your cut from me
But too bad, too bad

Look who just walked in the place
Dead and stuffy in the face
Look who's standing if you please
Though you tried to bring me to my knees"

Michael_Jackson_Pontaise_14

Posté par Clairette_Lois à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dirty Diana

"She's Saying That's Ok
Hey Baby Do What You Please
I Have The Stuff That You Want
I Am The Thing That You Need
She Looked Me Deep In The Eyes
She's Touchin' Me So To Start
She Says There's No Turnin' Back
She Trapped Me In Her Heart"

michaeljackson

Posté par Clairette_Lois à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ghost

"And who gave you the right to shake my family?
And who gave you the right to shake my baby, she needs me
And who gave you the right to shake my family tree?
You put a knife in my back
Shot an arrow in me!
Tell me are you the ghost of jealousy
The ghost of jealousy"

Sans_titre

Posté par Clairette_Lois à 16:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »